Publi-News

Switch to desktop Register Login


Hong Kong, laboratoire à ciel ouvert des nouveaux paiements

  • mercredi 6 décembre 2017 10:48
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police


Hong Kong, laboratoire à ciel ouvert des nouveaux paiements Pixabay

La ville chinoise multiplie les initiatives pour le déploiement de nouvelles solutions de paiement.

Les transports sont la cible privilégiée des projets de paiements sans contact. La régie du métro MTR (Mass Transit Railway) a annoncé par exemple qu’elle allait tester des paiements mobiles WeChat Pay, générés depuis la messagerie WeChat. La MTR est le principal mode de transports publics à Hong Kong, elle assure un déplacement sur deux des habitants. Elle a également précisé que les paiements mobiles d’Alipay, principal concurrent de WeChat Pay, seraient aussi proposés aux passagers « dans un futur proche ». Ces paiements mobiles remplaceront à terme la carte de transport sans contact de l’opérateur Octopus. Lequel agit sur plusieurs fronts, puisqu’il vient de mettre à la disposition des taxis hongkongais et des commerçants son nouveau service de paiement sans contact par QR code, rapporte South China Morning Post. 40 000 taxis sont susceptibles d’adopter cette application mobile, qui requiert seulement deux smartphones, celui du conducteur et celui de son passager. Les taxis n’auront ainsi plus à installer de lecteurs de cartes.

Connectez-vous pour commenter

Copyright Publi-News

Top Desktop version