Publi-News

Switch to desktop Register Login


Alan étend son offre santé aux travailleurs indépendants

  • vendredi 10 mars 2017 15:32
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police


Alan étend son offre santé aux travailleurs indépendants © Zarya Maxim - Fotolia

Nouveau venu sur le secteur de l’assurance, Alan développe son offre santé. Après les entreprises, la jeune pousse s’intéresse désormais aux indépendants en leur proposant une offre sur mesure qui reprend son principe de base : la simplicité entièrement dématérialisée.

La France compte aujourd'hui plus de 2,5 millions de travailleurs indépendants (hors agriculteurs). Autant dire que les freelances représentent à eux seuls un marché de niche, y compris en matière d’assurance. Le nouveau venu sur le secteur, Alan, l’a bien compris. Après le lancement de son offre santé à destination des entreprises, l’assureur s’intéresse aujourd’hui à ces nouveaux professionnels, en mettant sur pied une complémentaire dédiée.

Celle-ci reprend les mêmes arguments que les autres contrats proposés par Alan : une offre entièrement digitalisée et dématérialisée, simple dans son fonctionnement et accessible à tous. La transparence est aussi de mise avec des tarifs clairement définis en fonction de l’âge du souscripteur. Ainsi, pour un travailleur indépendant de 25 ans, la cotisation annoncée pour 2017 est de 49 €/mois, 64 €/mois pour une personne âgée de 40 ans. Les enfants sont également couverts, au prix de 40 €/mois jusqu’à 18 ans, avec la gratuité pour le troisième enfant et les suivants.

Une couverture unique, directement en ligne

Alan fait le choix d’une couverture unique pour tous les souscripteurs. Celle-ci prévoit la prise en charge à 300 % des frais de consultation d’un généraliste adhérent au CAS (contrat d’accès aux soins) et 200 % hors CAS. Ce même niveau de remboursement est pratiqué pour les spécialistes, les cardiologues et les examens de radiologie. Pour les frais infirmiers et les analyses médicales, le taux retenu est de 200 %.

En matière d’hospitalisation, le montant de la chambre particulière pris en charge est de 50 €/jour (45 €/jour pour le lit accompagnant). Ce montant est porté à 100 €/jour pour une maternité. Le remboursement des frais d’optique est, lui, de 255 €, dont 130 € pour la monture dans le cas de deux verres simples. Enfin, l’implant dentaire bénéficie d’un forfait de 500 €/an. L’offre inclut le remboursement des médecines douces (30 €/séance limité à deux séances par an) et des visites médicales annuelles pour l’obtention d’un certificat d’aptitude à la pratique sportive (30 €/an).

Connectez-vous pour commenter

Copyright Publi-News

Top Desktop version